Les Notations Internationales

L’un est basé sur les éléments de notre gamme bien connue (Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si), l’autre sur des lettres (A-B-C-D-E-F-G).

Cela peut paraître déroutant. Mais pourtant les notes dont il est question sont au final bien les mêmes, simplement elles s’appellent autrement. Il faut donc « traduire », comme on traduit de l’anglais au français.
Elle est unique, simple, facile à retenir et elle deviendra très rapidement automatique.

La gamme latine (do-ré-mi … etc. ) est bien connue ; n’y revenons pas.

La gamme anglo-saxonne suit cette gamme, à une différence près : elle commence par le « A » (comme l’alphabet, quoi) qui est égal au « La » de la gamme latine. Pour le reste, les deux gammes se suivent, fidèlement et parallèlement.

A = La
B = Si (*)
C = Do (parfois aussi appelé « Ut »)
D = Ré
E = Mi
F = Fa
G = Sol

et dans l’ « autre sens », ça donne bien évidemment :

Do = C (parfois aussi appelé « Ut »)
Ré = D
Mi = E
Fa = F
Sol = G
La = A
Si = B

Simple, non ? Il suffit de retenir que « A = La » , le reste suivra, très logiquement. Évidemment, ça marche aussi bien pour les notes isolées que pour les accords.

Selon que vous vous sentez, au début, plus à l’aise dans l’un ou l’autre « système », il vous suffit donc de remplacer les lettres par les syllabes ou inversement.

Dans le cas des accords, il est surtout important, en plus, de ne pas modifier les « définitions » qui sont derrière le nom ; par exemple : « A m7 » devient « La m7 », « G b6/9 » devient « Sol b6/9 » (et vice-versa, bien sûr).

Facile, non ?

Revenir au Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.