Quelle est la différence entre le Fingerstyle, le Finger-Picking et le Chicken Picking?

Fingerstyle : c’est le terme généralement utilisé pour définir la technique qui consiste à pincer les cordes avec les doigts de la main droite.
En pinçant les cordes avec les doigts, nous utilisons la technique fingerstyle quel que soit le genre de musique que nous jouons : Classique , Flamenco, New Age ou autres.
Il y a aussi des termes plus spécifiques comme le jazz fingerstyle, le blues fingerstyle qui indiquent l’utilisation des doigts pour interpréter des pièces de jazz et de blues, afin de jouer les lignes de basse, accords et la mélodie de la chanson .

Fingerpicking : ( thumbpicking, alternatif basse ou bien Travis Style) : c’est le terme utilisé pour indiquer un style particulier où le pouce joue les basses en alternance , tandis que l’ index, le majeur et l’annulaire jouent la mélodie sur les cordes aiguës .
Ce style est né lorsque les guitaristes dans les années 1900 essayaient de jouer à la guitare des ragtime écrits pour le piano ainsi le mouvement du pouce en alternance sur les basses  était utilisé pour imiter la main gauche du pianiste. Ce style ragtime a ensuite été repris et développé par les grands guitaristes que furent Chet Atkins et Merle Travis (d’où le nom de Travis style) qu’ils utilisaient pour jouer un certain type de musique folk mais aussi blues et country .
Donc , la présence de la basse en alternance est la condition essentielle pour définir une pièce comme étant dans le style fingerpicking ou thumbpicking.

Merle Travis Chet Atkins

Chicken Picking :
La technique du Chicken Picking est essentiellement utilisée dans la musique Country. Elle consiste à fixer son médiator entre le pouce et l’index, puis utiliser les trois doigts restants pour balayer les cordes à la façon du fingerpicking. Le but va être d’alterner le claquant du médiator avec la fine succession de notes aux doigts. L’indéniable avantage de cette technique réside dans l’économie de mouvement. Un exercice qui peut très bien faire office d’introduction au fingerstyle. Le travail sur le claquant et les lignes de basses alternés étant similaire.
Certains guitaristes (comme moi) utilisent l’onglet pouce pour cette technique.

Brad Paisley

Revenir au Sommaire

2 réflexions au sujet de « Quelle est la différence entre le Fingerstyle, le Finger-Picking et le Chicken Picking? »

  1. PierreBa

    Bonjour,

    Petit enrichissement : dans le fingerpicking la basse n’est pas forcément alternée de manière régulière.

    Je pense aux blues de Blind Boy Fuller par exemple où la basse est certes alternée, mais pas systématiquement de manière régulière (pour créer de la dynamique, ou mettre en valeur des licks et autres mélodies..).

    On notera aussi le jeu de Gary Davis qui inclut des contrepoints à foison.

    Sinon chez Blind Blake certaines basses anticipées sur le contretemps précédant le temps du début de mesure permet de donner une dynamique incroyable (West Coast blues par exemple).

    Je ne pense pas qu’il y ait de limite, de frontière claire entre fingerstyle et fingerpicking. Les ouvrages des grands folkloristes de la guitare les utilisent souvent indifféremment.

    Par contre on distingue nettement les jeux aux basses alternées (très répandu dans l’americana : folk, bluegrass, blues…) avec le classique par exemple, ou encore le flamenco.

    Répondre
    1. Laurent Auteur de l’article

      Bonjour,
      Je suis tout à fait d’accord, c’est simplement une façon simple pour aider mes élèves à différencier le Finger-Picking traditionnel (instrumental dans la majorité des cas) et l’accompagnement simple et régulier d’un picking d’accompagnement de chanson (ex. Dust in the wind).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *